Communiqués de presse 2019

« La campagne de l’Association des éditeurs arabes vise à déjudaïser ‘‘Jérusalem, capitale éternelle de la Palestine’’. »

« Le prix des Pires délinquants revient à l’Égypte et à l’Iran. L’Indonésie reçoit la récompense de la Pratique exemplaire et courageuse. »

Le 22 octobre 2019

Pour la 17e année consécutive, le Centre Simon Wiesenthal demeure la seule organisation non gouvernementale à surveiller les incitations à la haine et à la violence sur les stands de la Foire du livre de Francfort (Frankfurter Buchmesse, FBM).

Cet événement, qui a gagné le surnom d’« Olympiades des salons du livre », accueille 7 450 exposants venus de 104 pays et plus de 300 000 visiteurs.

Son directeur, Jürgen Boos, en a inauguré cette année la 71e édition dans le dramatique contexte de l’attentat terroriste perpétré la semaine précédente par l’extrême droite contre la synagogue de Halle (Allemagne), en plein Yom Kippour, le jour du Grand Pardon.

Tel-Aviv, le 2 octobre 2019

Dans une lettre adressée au président ukrainien Volodymyr Zelinsky, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, abordait le cas de l’association Shield (« Bouclier »), présidée par Saleh Muhamed Daher. Son siège social se trouve à Odessa.
Voir (en anglais) : <http://dahershield.com/en/> (défiler jusqu’au bas de la page)

« La présence sur Internet de M. Daher abonde en activités de bienfaisance au travers du ‘‘Congrès international pour la protection des droits et des libertés des citoyens’’. On y trouve pourtant de scandaleuses images qui propagent l’antisémitisme », avertissait M. Samuels.

« L’exportation de bouteilles de vin commémorant le nazisme doit être surveillée et pénalisée. » 

Paris, le 26 septembre 2019 

 Dans une lettre adressée à la coordinatrice de l’Union européenne pour la lutte contre l’antisémitisme, Katharina von Schnurbein, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal (CSW), Shimon Samuels, et le président de la Coalition européenne des villes contre le racisme (Eccar), Benedetto Zacchiroli, attiraient son attention sur le fait que l’Italie et son industrie vinicole soient « pourvoyeurs de vin qui incite à la haine ».

Buenos Aires, le 23 septembre 2019 

Lors de sa session du 22 août dernier, la municipalité de Buenos Aires (Argentine) a approuvé la résolution de son conseiller Gastón Blanchetière, qui a proclamé « l’importance pour la promotion et la défense des droits de l’homme » de la création de la Fondation Simon Wiesenthal sur l’antisémitisme et l’Holocauste, fondation hébergée à la Bibliothèque nationale d’Argentine. En moins d’un an, la Fondation a fait don à cette dernière de plus de mille ouvrages.

Les représentants de la Ville ont salué Elsa Barber, directrice de la Bibliothèque nationale, et Ariel Gelblung, représentant du Centre Wiesenthal pour l’Amérique latine, pour cette initiative.

« Un ministre égyptien appelle Israël ‘‘un ennemi’’ au même titre que les Frères musulmans ! »

Paris, le 18 septembre 2019

Monsieur le Président,

Le Centre Simon Wiesenthal a été enchanté de suivre la 30e Conférence internationale du Conseil supérieur des affaires islamiques, organisée au ministère égyptien des Habous (Wakfs).

Des délégués de cinquante-sept pays musulmans y participaient, ainsi que vingt autres venus d’Afrique.