• Together Against War in Ukraine
    Together Against War in Ukraine
  • Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
    Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
  • Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

« À l’heure actuelle, la communauté juive de France a besoin de plus de sécurité ! »

Paris, le 12 août 2020

Le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, a lancé un appel au ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui vient de prendre ses fonctions : « Compte tenu de l’augmentation de violentes attaques contre des citoyens de confession juive, il est probablement temps de rappeler l’armée en appui à la sécurisation des quartiers à forte présence juive, des synagogues, des écoles et des institutions communautaires. »

Il poursuivait sa lettre en ces termes : « Après l’attaque djihadiste contre le supermarché Hyper Cacher de la porte de Vincennes, François Hollande, alors président de la République, avait déployé des agents de la Gendarmerie nationale et des soldats de l’armée devant tous les établissements juifs qui en avaient besoin. Ce dispositif a fini par être supprimé et l’administration Macron ne l'a jamais remis en place. »

12 August 2020
Des membres du Centre Wiesenthal défilent contre les violences antisémites
(photo Wiesenthal-Europe.com).

Le Centre avait recommandé « une application pour téléphones portables qui serait munie d’un signal d’alarme émettant une forte sirène, à mettre à la disposition des écoliers, des fidèles se rendant dans les synagogues et de toute cible potentielle. Cette proposition est restée sans suite ».

Cette fois-ci, c’est un homme de confession juive âgé de 29 ans qui a été battu jusqu’à perdre connaissance dans l’immeuble où habitent ses parents. Ses deux agresseurs, signalés comme étant d’origine africaine, se sont écriés : « Sale juif ! Sale fils de p… ! Sale race ! T'es un homme mort ! On va te crever ! »

« Monsieur le Ministre, il est temps d’appliquer des contre-mesures appropriées. Si les auteurs de crimes haineux sont pris, il n’est plus possible de les envoyer dans des hôpitaux psychiatriques ni de les relaxer parce qu’ils ont agi ‘‘sous l’influence de stupéfiants ou sous l’emprise de l’alcool’’. Il faut mettre en place partout dans les quartiers à risque des caméras de vidéosurveillance pour assurer une identification et une intervention rapides… À l’heure actuelle, la communauté juive de France a besoin de plus de sécurité », concluait M. Samuels.