• Ensemble contre la guerre en Ukraine
    Ensemble contre la guerre en Ukraine
  • Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
    Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
  • Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2022

Paris, le 25 septembre 2022

Communiqué envoyé avant le début de Rosh Hashana à Paris
Les bureaux de vote ferment à 23 heures, les premiers résultats seront annoncés à minuit.

Les résultats des élections législatives italiennes tomberont ce soir, pendant les célébrations du nouvel an juif 5783. Un front populiste est sur le point de couper le pays en deux. À l’approche de ces élections, le camp plus bruyant, frustré et xénophobe, a politiquement fait couler les modérés, trop prudents et intellectualisés. La coalition de droite présente le parti de Giorgia Meloni, Fratelli d’Italia (Frères d’Italie), allié à un autre parti populiste et eurosceptique, la Lega de Matteo Salvini, et à la libérale-conservatrice Forza Italia, dirigée par Silvio Berlusconi – âgé mais toujours populaire. Selon la plupart des sondages, il ne fait guère de doute que cette coalition remportera ces élections.

Le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels – basé en Europe depuis trente-six ans –, commente ici les conséquences possibles de ce vote, en particulier pour les Juifs italiens, et pour la diaspora en général.

Le 20 septembre 2022

À Madame Audrey Azoulay, Directrice générale de l’Unesco, Paris

Madame la Directrice générale,

Nous vous écrivons en notre qualité d’ONG accréditée auprès de l’Unesco.

Nous avons appris que, la semaine dernière, votre nouvelle représentante pour l’Iran, l’Afghanistan, le Pakistan et le Turkménistan, Golda El-Khoury, s’est rendue à Téhéran.

20 September 2022
Golda El-Khoury avec le ministre iranien des Affaires étrangères,
Amir-Abdollahian,discutant du patrimoine culturel, de l’éducation et des femmes,
le 13 septembre 2022 (source : ISNA).

Paris, le 15 septembre 2022

« La Cour de cassation française rejette toutes les accusations de diffamation portées contre un haut responsable du Centre Simon Wiesenthal. »

Dans une affaire historique, la Cour de cassation a acquitté le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, des accusations de « complicité de diffamation publique envers un particulier » portées contre lui par le Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP).

Ce jugement a mis fin à une série de poursuites s’étalant sur cinq ans devant les tribunaux français qui poursuivaient M. Samuels pour avoir écrit « [par le biais du] Comité de bienfaisance et de secours aux palestiniens (CBSP), une association française qui finance le terrorisme et qui est proscrite aux États-Unis, l’UOIF [Union des organisations islamiques de France] collecte des fonds pour les familles des terroristes-suicides du Hamas, une campagne camouflée sous le slogan ‘‘Pour la modique somme de 50 euros, parrainez un orphelin de Palestine’’ ».

Article de Shimon Samuels publié en anglais dans The Times of Israel
le 12 septembre 2022

https://blogs.timesofisrael.com/three-dramatic-transitions-in-the-uk-a-jewish-israel-dimension/

Né et élevé au Royaume-Uni et en tant que directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, la dimension juive/israélienne des trois transitions dramatiques qui se sont produites au cours des trois derniers jours m’interpelle :

1) La Grande-Bretagne a un nouveau Premier ministre ;
2) Nous avons perdu notre reine, que j’avais vue en 1953 depuis la fenêtre de mes beaux-parents lorsqu’elle se rendait à Londres pour son couronnement ;
3) Le Royaume-Uni a un nouveau roi.

Paris, le 10 septembre 2022

Né et élevé au Royaume-Uni et en tant que directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, la dimension juive/israélienne des trois transitions dramatiques qui se sont produites au cours des trois derniers jours m’interpelle :

1) La Grande-Bretagne a un nouveau Premier ministre ;
2) Nous avons perdu notre reine, que j’avais vue en 1953 depuis la fenêtre de mes beaux-parents lorsqu’elle se rendait à Londres pour son couronnement ;
3) Le Royaume-Uni a un nouveau roi.