• Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2021

Éditorial de Shimon Samuels publié en anglais dans The Times of Israel
le 20 septembre 2021
https://blogs.timesofisrael.com/open-letter-to-french-president-macronjihadi-islamism-common-terror-factor/

Monsieur le Président,

L’histoire récente du terrorisme en France s’égrène depuis l’attentat à la bombe de la synagogue Copernic en 1980, le massacre perpétré dans le restaurant Goldenberg en 1982, l’exhumation d’un cadavre accroché à un parapluie au cimetière juif de Carpentras en 1990, la torture à mort d’Ilan Halimi en 2006, l’attaque d’une école juive de Toulouse en 2012, le meurtre d’otages au supermarché Hyper Cacher en 2015, le meurtre de Sarah Halimi en 2017 et de Mireille Knoll en 2018, sans compter d’innombrables autres victimes de l’antisémitisme.

Herzliya, Israël, le 14 septembre 2021

Shimon Samuels, directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, a participé au 20e sommet annuel de la Conférence internationale sur la lutte contre le terrorisme, qui s’est tenu à Herzliya (Israël) du 10 au 14 septembre. Ce sommet rassemble des experts mondiaux du terrorisme et de la sécurité, de l’antisémitisme et de la coopération internationale.

La déclaration du Centre sur les attentats terroristes de novembre 2015 à Paris – avec le procès connexe qui s’est ouvert cette semaine – a été largement diffusée.
Voir le lien (en anglais) : https://blogs.timesofisrael.com/2015-paris-terror-attacks-a-jewish-perspective/
et (en français) : https://wiesenthal-europe.com/fr/communiques-de-presse-2021/848-attentats-terroristes-de-2015-a-paris-une-perspective-juive

14 September 2021 1
Shimon Samuels avec l’ambassadeur de France en Israël, Éric Danon.

Le 14 septembre 2021

Le directeur des Relations internationales du Centre, Shimon Samuels, s’y est exprimé.
Voir (en anglais) la présentation des intervenants, de 4 mn 47 à 5 mn 04, sur <https://www.youtube.com/watch?v=8NIFt6xavak&t=62s> ou
<https://www.youtube.com/watch?v=8NIFt6xavak&t=349s>
et son allocution, de 1 h 22 mn 34 s à 1 h 25 mn 44 s.

Harif est une association britannique représentant les Juifs d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, dirigée par Lyn Julius.
Visitez : http://harif.org/about-us.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, près d’un million de réfugiés juifs ont fui les pays arabes. Ils ont dû abandonner leur patrimoine mobilier – dossiers, archives, documents, artefacts dont des rouleaux de la Torah – ou le voir confisqué. Aujourd’hui, les gouvernements arabes affirment que les biens des groupes minoritaires exilés font partie de leur patrimoine national. Que dit le droit international sur ce sujet, quelles sont les chances que l’héritage juif soit restitué à ses propriétaires légitimes, et quelles voies – légales ou autres – leur sont ouvertes ?

Paris, le 9 septembre 2021

C’est au cours d’une réunion du 7 septembre que le gouvernement italien a décidé de ne pas participer à la prochaine conférence de Durban IV, qui se tiendra à New York le 22 septembre.

Initialement destinée à résoudre les problèmes de racisme et de discrimination, la Conférence mondiale contre le racisme de Durban, depuis sa création en 2001, n’a de cesse d’être détournée de ses objectifs par des incitateurs à la haine du monde entier.

Éditorial de Shimon Samuels publié en anglais dans The Times of Israel
le 9 septembre 2021
https://blogs.timesofisrael.com/2015-paris-terror-attacks-a-jewish-perspective/

Pour le 20e Sommet mondial sur la lutte contre le terrorisme

Le terrorisme arabe sur le sol français s’était principalement concentré sur des cibles juives, en particulier depuis l’attentat de la synagogue Copernic, en octobre 1980.

Copernic préfigurait 73 fusillades et attentats à la bombe contre des Juifs à travers l’Europe occidentale, dont 29 en France. Cette série de violences s’est achevée en août 1982 avec l’attentat contre le restaurant Goldenberg, dans le quartier juif de Paris, qui a également coïncidé avec le retour soudain des terroristes européens des camps d’entraînement de l’OLP au Sud-Liban, fuyant une incursion israélienne pour mettre fin au terrorisme transfrontalier.