• Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2021

Paris, le 10 août 2021

Un réfugié rwandais de 39 ans aurait reconnu avoir incendié la cathédrale de Nantes l’année dernière, en juillet 2020. Envoyé dans un service psychiatrique, il a été libéré – apparemment dans l’attente de son procès – et placé sous contrôle judiciaire dans la communauté religieuse des Montfortains, en Vendée, sous la responsabilité d’un prêtre de 60 ans, le père Olivier Maire, dont le corps a été retrouvé ce lundi.

Paris, le 7 août 2021

Dans une lettre adressée à l’ancien rédacteur en chef de Ha’aretz, Dov Alfon, aujourd’hui directeur de la rédaction du quotidien français de centre-gauche Libération, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, lui faisait part de sa vive inquiétude à la lecture de l’article du 3 août appelant apparemment au « démantèlement du régime d’apartheid mis en place par Israël ».

Charles Baccouche, de l’Observatoire juif de France (OJF), a énuméré, dans Tribune juive, ce qu’il appelle « des mensonges historiques » énoncés dans cet article sur l’histoire de la « Palestine ». L’histoire de l’État juif y a été réécrite, comme si les Palestiniens étaient devenus les victimes du « colonialisme israélien et de l’apartheid ».

Dernières nouvelles - le 9 août

Antisémitisme et manifestations antivax

L’ambiance de pogrom perdure. Cette pancarte brandie samedi dernier à Metz par une manifestante anti-pass sanitaire porte les noms de personnalités pour la plupart de confession juive.

Gérald Darmanin prend les mesures qui s’imposent.

9 August 2021
(photo RL/DL)

 

Paris, le 4 août 2021

Dans une lettre adressée au ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, lui exprimait son dégoût face à une campagne rendant les Juifs responsables de la pandémie et de la politique vaccinale. Campagne qui rappelle les accusations médiévales d’empoisonnement des puits, l’arrestation des Juifs en 1940 par la France de Vichy et les persécutions dans le contexte du prétendu « complot des blouses blanches » en Union soviétique sous Staline, de 1951 à 1953.

Paris, le 29 juillet 2021

La semaine dernière, le Centre Simon Wiesenthal a été officiellement informé qu’une lettre datée du 19 novembre 2020, adressée à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, par le directeur des Relations internationales du Centre, Shimon Samuels, allait devenir un document d’intérêt public. Une première sur la question du terrorisme antisémite.

Cette lettre a été confirmée par l’Acom (Action et communication sur le Moyen-Orient), une ONG espagnole qui lutte avec succès contre la campagne BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) ciblant Israël.

« L’Union européenne adopte de nouvelles règles pour lutter contre le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent ainsi que pour contrer le terrorisme en ligne. »

Paris, le 26 juillet 2021

Le Centre Simon Wiesenthal a été officiellement informé cette semaine qu’une lettre,  adressée le 19 novembre 2020 à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, par le directeur des Relations internationales du Centre, Shimon Samuels, allait s’inscrire dans le domaine public de l’UE.