• Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2020

« Les positions signalées sont-elles bien celles de la France ? Si ce n’est pas le cas, révoquez votre consul… Si ça l’est, nous protestons ! »

Paris, le 15 juillet 2020 

Dans une lettre adressée au ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, lui exprimait « la profonde inquiétude qu’il a ressentie en découvrant une interview que le consul général de France a donnée à Ramallah, bien que ce dernier réside à Jérusalem. René Troccaz, lors d’un entretien avec le secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine, Saeb Erekat, aurait fait des déclarations fort peu diplomatiques qui ont été révélées par la plateforme hautement respectée Palestinian Media Watch. Depuis, ces déclarations ont été publiées dans le quotidien palestinien Al Hayat Al Jadida ».

« Ce procès doit être juste et exemplaire, sans aucune ambiguïté en ce qui concerne les circonstances aggravantes de la haine antisémite… Notre Centre y veillera. »

Paris, le 14 juillet 2020 

Dans une lettre adressée au ministre français de la Justice, Éric Dupont-Moretti, qui vient de prendre ses fonctions, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, lui exprimait sa satisfaction devant le fait que « les auteurs de l’attaque au couteau qui ont aussi en partie brûlé le corps de Mireille Knoll, une rescapée de la Shoah, seront jugés pour leur crime haineux antisémite. Nous espérons que la famille de la victime pourra ainsi faire son deuil ».

« Nous espérons que l’Unesco fera son possible pour qu’Israël réintègre l’Organisation. »

Zoom, le 9 juillet 2020

Ce concours annuel d’essais, coorganisé par le Centre Simon Wiesenthal-Europe (CSW), Verbe et Lumière-Vigilance (VLV) et le Centre de recherche et d’éducation sur l’Holocauste (Russian Holocaust Centre, RHC), récompense chaque année cinq étudiants en les invitant à présenter les résultats de leurs recherches au siège de l’Unesco, à Paris.

Cependant cette année, en raison de la pandémie, cette 16e cérémonie s’est déroulée virtuellement, à l’aide de la plateforme Zoom.

Les lauréats viennent de Cracovie (Pologne), Baranavitchy (Biélorussie), Barnaoul, Kemerovo et Saint-Pétersbourg (Russie).

9 July 2020
De gauche à droite et de haut en bas : Shimon Samuels (directeur des Relations internationales du CSW), Sheila Ryan (CSW-Europe, Paris), Daria Pavlovskaya (Baranavitchy), Sofya Shestakova (Kemerovo), Rabbi Stephen Berkowitz (Barcelone), Harriet Tamen (New York), Vadim Kantorov (Paris), Ilya Altman (RHC, Moscou), Galina Lochekhina (Cracovie), Alex Uberti (CSW-Europe, Paris), Sofia Klenova (Barnaoul), Richard Odier (VLV et CSW-France, Paris), Jens Streckert (délégué de l’Allemagne à l’Unesco), Maria Frolova (Saint-Pétersbourg), Maria Gileva (RHC, Moscou), Amb. Alexander Kuznetsov (délégué permanent de la Russie à l’Unesco), Graciela Vaserman-Samuels (Unesco), Evelyne Monas (VLV, Paris), Yaron Gamburg (chef de mission adjoint à l’ambassade d’Israël, Paris), Martha Langer (membre du CSW-Europe).

Paris, le 6 juillet 2020

Cette semaine, le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco (CPM) devait se réunir à Fuzhou, en Chine. Le Centre Wiesenthal, en sa qualité de seule organisation juive accréditée auprès de cet organisme, tente chaque année de s’y attirer des alliés contre l’usurpation du patrimoine juif perpétrée par les Palestiniens.

Du fait du Covid-19 et des restrictions financières, le CPM a été annulé. En lieu et place, les représentants de ses cinquante-huit États membres, basés à Paris, ont été convoqués au Conseil exécutif de l’Unesco. Les bagages biannuels anti-Israël n’ont pas été oubliés.

En l’absence des États-Unis et d’Israël, voici le témoignage du Centre Wiesenthal.

Lettre de Shimon Samuels publiée en anglais dans The Jerusalem Post
le 3 juillet 2020

https://www.jpost.com/middle-east/isis-threat/letter-asks-eu-to-focus-on-isis-volunteers-returning-to-europe-633799

Cette lettre, envoyée par le Centre Simon Wiesenthal, demande à l’Union européenne d’arrêter de se focaliser sur Israël et de s’intéresser plutôt aux djihadistes de l’ÉI.

3 July 2020
Un membre de l’ÉI brandit le drapeau du groupe à Raqqa (photo Reuters).

Le Centre Simon Wiesenthal a adressé une lettre au haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell. Le directeur des Relations internationales du Centre, Shimon Samuels, y invitait l’UE à cesser de faire une fixation sur Israël et à porter plutôt son attention sur les réseaux turcs d’exfiltration qui, selon certaines sources, rapatrient d’anciens volontaires de l’ÉI en Europe.