- Notre « prix du Pire Délinquant 2017 » revient à l’Iran pour son incitation obsessive contre les États-Unis.

- Le « deuxième finaliste » est l’Égypte pour son étalage des dernières théories du complot antisémites.

Francfort, le 18 octobre 2017

Pour la 15e année consécutive, le Centre Simon Wiesenthal demeure la seule organisation non gouvernementale à surveiller les incitations à la haine et à la violence sur les stands de la Foire du livre de Francfort (FLF).

« Avec plus de 7 300 exposants venus de 150 pays et quelque 300 000 visiteurs, ce salon est le rassemblement annuel le plus important de toute l’industrie de l’édition », affirmait Jurgen Boos, le directeur de la FLF. « On la désigne comme ‘‘les olympiades des salons du livre’’. »

« Nous surveillons quelque 300 stands… Cette année est des plus encourageantes de par une diminution de la propagande haineuse. Ce fait est peut-être dû à nos contrôles antérieurs qui nous ont permis de signaler d’innombrables ouvrages antisémites présents dans les salons du livre arabes. Une fois ces ouvrages repérés, nous dénonçons aux organisateurs de Francfort les éditeurs délinquants, qui contreviennent à l’engagement contractuel des exposants à ne pas inciter à la haine et à la violence », expliquait Shimon Samuels, le directeur des Relations internationales du Centre.

« Cependant, ce salon n’est pas dépourvu de haine… Voici notre rapport », ajoutait-il.

18 Oct. 2017 1

Iran - Stand 5.0.B.132 Association of Islamic Revolution Publishers, Téhéran

PALESTINE - Selected Statements by Ayatollah Khamenei (« Citations choisies [du chef suprême] l’ayatollah Khamenei », voir photo n° 1)
C’est le livre que Benjamin Netanyahou a brandi à la tribune des Nations unies pour illustrer les intentions génocidaires de l’Iran.

Note : la version en farsi est deux fois plus volumineuse et elle semblerait bien plus hostile aux Juifs, dans le style des Protocoles des Sages de Sion.

Version en farsi :
http://book-khamenei.ir/index.aspx?&fkeyid=&siteid=1&pageid=208&description=16235

Sélection de chapitres extraits de l’édition en anglais :

Le plus grand problème du monde islamique – Citations choisies de l’ayatollah Khamenei sur la Palestine.

- Bait ul Moqaddas, The Main Pivot (L’axe principal, Le mont du Temple)

- Preparation of the Iranian Nation for Struggle: Palestine Non-negotiable (Préparation de la nation iranienne pour la lutte : la Palestine non négociable)

- The Hegemony of Zionism over the Majority of News Agencies (L’hégémonie du sionisme dans la plupart des agences de presse)

- The Hegemony of Zionism over the Majority of Global Centers of Power (L’hégémonie du sionisme dans la plupart des centres internationaux du pouvoir)

- Israeli Peace Plot (Le complot israélien de la paix)

- Opposition to Israel and America based on Islamic Orders (L’opposition à Israël et à l’Amérique basée sur des ordres islamiques)

- America’s animosity towards Jihadi groups (L’animosité de l’Amérique envers les groupes djihadistes)

- The Colonial Goal behind the Zionist Regime (L’ambition coloniale derrière le régime sioniste)

- The Reasons why the Palestinians must Start Using Guns (Les raisons pour lesquelles les Palestiniens doivent commencer à se servir de fusils)

- Negotiation: Forbidden and Useless (La négociation : interdite et inutile)

- Iran is Opposed to both the Usurping Zionist State and its People (L’Iran s’oppose aussi bien à l’État sioniste usurpateur qu’à son peuple)

- Divine Promise: Liberation of Al-Quds [Jerusalem] (Promesse divine : la libération d’Al-Quds [Jérusalem])

- Israel and America: Doomed to Annihilation (Israël et l’Amérique : condamnés à l’anéantissement)

Discutant avec le jeune responsable du stand, M. Samuels lui signifiait que « la paix est aussi bien nécessaire aux Palestiniens qu’aux Israéliens ». Ce à quoi il a répondu, avec une certaine tristesse : « Nous, les Iraniens, nous ne les laisserons jamais faire la paix. » M. Samuels a rétorqué : « Depuis la guerre Iran-Irak, vous avez bien fait la paix avec votre ancien ennemi... » Sa réponse : « Oui, parce que nos deux pays détestent l’Amérique. »

The Magisterial History Of America (« L’Histoire magistrale de l’Amérique », voir photo n° 2)
Auteur : Mohammad Sadegh Kushki

Dessin sur la page de couverture : [Le soldat israélien dit : « La bombe dans l’ours en peluche est destinée aux enfants arabes »] « C’est pour les enfants. C’est super pour moi », apparemment basé sur un proverbe persan.
Dessinateur : Maziyar Bijani (il aurait été dénoncé par le passé pour ses caricatures antisémites) - https://en.wikipedia.org/wiki/Maziyar_Bizhani
Éditeur : خیزش نو (La Nouvelle Révolte)
Année de publication : 1395/2016

Source :
https://bookroom.ir/?a=entity.id&id=30977 (en farsi)

Un résumé détaillé peut être traduit du farsi sur :
http://www.mehrnews.com/news/2918175/خلاصه-کتاب-طنز-تاریخ-مستطاب-آمریکا

 Interventions, Volume 1 – Des crimes américains en Iran (voir photo n° 3)

Ce premier tome d’interviews examine vingt-cinq années de crimes américains perpétrés en Iran, de 1332 à 1357 (calendrier musulman). Il comprend des sections sensibles pour l’Iran, telles que le coup d’État du 28 Août, la formation de la Savak, le soulèvement du 15 Juin, la capitulation, et ainsi de suite. Le bureau de la recherche Kayhan envisage d’étudier d’autres interventions américaines en Iran : politiques, militaires, économiques et culturelles. Interventions est le cinquante-troisième tome de la collection.

Source :
http://www.ketabkhon.ir/Book/3089/3711/نیمه پنهان جلد پنجاه و سوم  : مداخلات 1 - روایتی مستند از جنایات آمریکا در ایران -1332 تا 1357

 Interventions, Volume 2 – Des crimes américains en Iran

Ce tome raconte la suite des soixante années de crimes américains perpétrés en Iran durant la période 1332-1392. Ce second recueil relate :

« L’un des pilotes qui avait été invité [par le putsch mené par les Américains] à participer au coup d’État de Mashhad (Nogheh) a dit : ‘‘On m’a dit que ma mission était de bombarder l’imam [de Jamaran] et la télévision, et que nous pourrions toucher jusqu’à cinq millions de personnes. Si besoin est, nous tuerons [au cours de cette opération]. Nous devrons atterrir dans un des pays du Golfe ou sur un navire de la Marine américaine dans le Golfe… Vous êtes contre le peuple ou avec le gouvernement, pour vouloir tuer tous ces gens ? On a dit que nous ne sommes pas d’accord avec le gouvernement, mais tous ceux qui veulent nous empêcher de travailler, nous n’avons pas le choix : nous devons tous les tuer.’’ »

Source :
http://www.ketabkhon.ir/Book/3090/3712/نیمه پنهان جلد پنجاه وچهارم  : مداخلات 2 - روایتی مستند از جنایات آمریکا در ایران

 Interventions, Volume 3 – Des crimes américains en Iran

Un autre de ces groupes prétendument modérés était le Mouvement de libération (Freedom Movement), dirigé par l’ingénieur de Mehdi Bazargan et, après lui, Ebrahim Yazdi. Ce dernier avait été lié au gouvernement américain et au régime de Saddam Hussein depuis 1979. Il avait tenté de renverser la République islamique d’Iran et de s’emparer du pouvoir. Au cours des huit années de guerre imposée, ce groupe a joué le rôle de cinquième colonne du régime américain Baas en Irak. Après la fin de la guerre, le groupe a toujours joué ce cinquième rôle pour les Etats-Unis en Iran – par exemple en 2008, quand le gouvernement américain a alloué 400 millions de dollars pour déstabiliser le gouvernement iranien. Après son retour des Etats-Unis en juin 2008, Ebrahim Yazdi a explicitement exposé la stratégie utilisée pour renverser le régime au cours de réunions du bureau politique du Mouvement de libération.

Source :
http://www.ketabkhon.ir/Book/4321/5002/نیمه پنهان جلد پنجاه و پنجم : مداخلات 3 -روایتی مستند از جنایات آمریکا در ایران

 Interventions, Volume 4 – Des crimes américains en Iran

Ce tome est dédié aux saints martyrs de la huitième année. Il se penche sur le dossier de l’implication américaine dans les affaires politiques, militaires et sociales de l’Iran islamique. Les chapitres en sont : le rôle américain dans la Guerre imposée, le soutien américain en faveur des groupes terroristes.

Source :
http://www.ketabkhon.ir/Book/5243/5945/نیمه پنهان جلد پنجاه و ششم : مداخلات 4 -روایتی مستند از جنایات آمریکا در ایران

 Égypte

Israeli Religious Parties and Their Role in Political Decision-Making (« Les partis religieux israéliens et leur rôle dans le processus de prise de décision politique », voir photo n° 4)
Auteur : Dr Mohamed Ema
Année 2017

Extraits de la quatrième de couverture :
« C’est impossible de trouver une solution au conflit arabo-israélien étant donné que ces partis religieux considèrent les Arabes comme des déchets humains dont il faut se débarrasser. Les guerres sont pour eux un mode de vie. Selon leurs textes religieux, le Seigneur dit : ‘‘Point de paix pour les méchants’’. Les extrémistes ne cessent de répéter le proverbe : ‘‘Un bon Arabe est un Arabe mort’’ et ‘‘Il n’y aura pas de salut tant que les Arabes seront en Palestine. »

Palmyra Verlag, Tabu Verlag Publishers

« En aucun cas des semeurs de haine… Ils exposent des publications tout à fait légitimes… Ces éditeurs présentent des textes qui s’identifient essentiellement à la cause palestinienne, dans les limites de la liberté d’expression… Ce salon s’est largement concentré cette année sur le respect des droits de l’homme… Nous aussi nous rejetons la censure… Notre travail, en collaboration avec la Foire du livre, consiste à alerter les autorités dès qu’il y a abus de ce droit et qu’un danger pour le bien public, ou une infraction à la loi allemande, se manifeste », concluait M. Samuels.

18 Oct. 2017 2

Le « prix du Pire Délinquant 2017 » du Centre revient à l’Iran pour son incitation obsessive contre les États-Unis.

Le « deuxième finaliste » est l’Égypte pour son étalage des dernières théories du complot antisémites.