« Le Centre remercie le président de la Fifa pour sa lettre du 7 août indiquant des actions prises appropriées. »

« Notre campagne ne s’achèvera qu’avec l’expulsion de l’Association palestinienne de football de la Fifa au motif d’apologie du terrorisme... »

Zurich, le 29 octobre 2017

Dans une lettre adressée à Gianni Infantino, président de la Fédération internationale de football association (Fifa), le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, « le remerciait pour sa réponse du 7 août à son appel à mettre fin aux pratiques palestiniennes qui consistent à utiliser le football comme arme de guerre.

« Au cours d’une campagne qui dure depuis plus de trois ans, avec les recherches de Palestinian Media Watch (PMW), le Centre n’a de cesse de plaider auprès de la Fifa pour qu’elle mette un terme aux profanations palestiniennes du football. »

La lettre de M. Infantino soulignait que « la Fifa attend de ses associations membres qu’elles se conforment aux principes de neutralité en matière de politique et de religion et qu’elles évitent toute forme d’interférence politique. Soyez assurés que la Fifa défend ces valeurs qui constituent la base de ses statuts… (art. 5) ».

« Notre campagne ne s’achèvera qu’avec l’expulsion de l’Association palestinienne de football de la Fifa au motif d’apologie du terrorisme – des stades, des clubs et des tournois sont en effet baptisés du nom d’assassins devenus des icônes », concluait M. Samuels.