Paris, le 9 novembre 2017

Le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, était invité à se joindre au comité d’honneur composé de six diplomates du Salvador, de Hongrie, d’Israël et de Suisse, de représentants du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), du Mémorial de la Shoah, de Yad Vashem, de Yahad-In Unum, de l’Institut Elie Wiesel et de la Coopération féminine, réunis en mémoire de Carl Lutz, Juste parmi les nations.

9 Nov. 2017
De gauche à droite : Frédéric Hayat, Shimon Samuels et Xavier Cornut.

Reconnu comme Juste parmi les nations, ce diplomate suisse nommé vice-consul à Budapest pendant la Deuxième Guerre mondiale a fourni des certificats de protection à des Juifs hongrois. A la suite d’une confrontation avec Adolf Eichmann, l’architecte de la Shoah, Lutz conçut un stratagème sophistiqué pour placer soixante-seize immeubles résidentiels de Budapest sous statut diplomatique d’extraterritorialité ; il y abrita ainsi des milliers de familles. En protégeant ces quartiers de la griffe des SS, il sauva soixante-deux mille hommes, femmes et enfants de la déportation à Auschwitz.

Sélectionné à trois reprises pour le prix Nobel de la paix, Carl Lutz est honoré en Israël, en Hongrie, aux Etats-Unis, en Allemagne et, maintenant, dans son propre pays, la Suisse.

M. Samuels s’est joint aux autres membres du comité d’honneur (voir ci-dessous) pour demander au ministre des Affaires étrangères helvétique d’apposer à Berne une plaque en mémoire de Carl Lutz.

M. Bernardino Regazzoni

 

Ambassadeur de Suisse en France

M. Takács, Szabolcs

 

Ambassadeur de Hongrie auprès de l'IRHA

Mme Carmen Maria Gallardo Hernandez

 

Ambassadeur d'El Salvador

M. Georges Karoly

 

Ambassadeur de Hongrie en France

M. Marc Attali

 

Ministre plénipotentiaire d’Israël en France

M. Francis Kalifat

 

Président du Crif

M. Olivier Cadic

 

Sénateur représentant les Français de l'étranger

Mme Agnès Hirschi

 

Fille adoptive de Carl Lutz

M. Jacques Fredj

 

Mémorial de la Shoah

Yad Vachem

 

Yad Vashem

M. Shimon Samuels

 

Centre Simon Wiesenthal

M. Patrick Desbois

 

Yahad-In Unum

Mme Rebekka Benesch

 

Conseillère de l’ambassade de Suisse

M. Xavier Cornut

 

Fondation Carl Lutz

M. Raphy Marciano

 

Institut Elie Wiesel

Mme Evelyne Berdugo

 

Présidente de la Coopération féminine

Dans ses remerciements aux organisateurs de la fondation Carl Lutz, Frédéric Hayat et Xavier Cornut, et à la fille adoptive de Carl Lutz, Agnès Hirschi, M. Samuels déclarait :

« Ayant travaillé aux côtés du regretté Simon Wiesenthal pendant près de vingt ans, jusqu’à sa disparition, je suis convaincu que cette plaque en reconnaissance du rôle décisif joué par Carl Lutz pour le peuple juif, rôle qui sert d’exemple à l’humanité entière, aurait procuré à Simon la plus grande des satisfactions. Cet honneur sera en outre applaudi par sa famille et par les 400 000 membres du Centre Simon Wiesenthal. »

Simon Wiesenthal avait rédigé la préface de la biographie de Carl Lutz publiée par Theo Tschuy, Diplomatie dangereuse. Ce livre a été distribué lors de la cérémonie qui s’est tenue à la synagogue Copernic, à Paris.