Editoriaux

Éditorial de Shimon Samuels
publié en anglais dans The Jerusalem Post
Le 1er avril 2020

https://www.jpost.com/Opinion/Steps-against-a-blood-libel-that-is-still-bleeding-opinion-623238

L’horrible histoire de Simon de Trente n’a pas eu pour seule conséquence la torture et l’exécution de la communauté juive locale, mais son imagerie a provoqué une forte recrudescence de violences antisémites à travers toute l’Europe.

1 April 2020
Giuseppe Alberti, Martyre allégué de Simon de Trente, 1677, huile sur toile, Trente, Castello del
Buonconsiglio. Monuments et collections de la Province (photo Museo Diocesano Tridentino).

En 1989, alors que je passais des vacances en Toscane, je suis passé dans la jolie petite ville côtière de Marina di Massa. Devant l’église San Domenichino, j’ai remarqué par hasard une affiche annonçant un concours international de poésie.

Éditorial de Shimon Samuels et Graciela Vaserman-Samuels publié en anglais dans The Jerusalem Post
Le 19 mars 2020
https://www.jpost.com/Opinion/Malthusian-coronavirus-Nowhere-to-run-to-621640

Maintenant que nous, les personnes âgées, sommes libérées de nos obligations, on nous demande de rester confinés chez nous. De toute façon, il n’y a logiquement guère d’autre endroit où nous pouvons échapper au virus.

19 March 2020
Des voyageurs déambulent dans l’aéroport international JFK de New York, après l’annonce
que le coronavirus s’est propagé dans la ville (photo Reuters).

De retour en Israël après avoir participé à Washington à la convention de l’Aipac (American Israeli Public Affairs Committee), j’ai dû m’isoler en confinement pendant quatorze jours.

Maintenant que ma quarantaine est levée, on nous demande, à nous les personnes âgées, de rester confinés chez nous. De toute façon, il n’y a logiquement guère d’autre endroit où nous pouvons échapper au virus.

Éditorial de Shimon Samuels publié en anglais dans The Jerusalem Post
le 16 février 2020
https://www.jpost.com/Opinion/Churchills-definition-of-Belgium-A-manufactured-country-617734

C’est au motif d’‘‘usure’’ que le duc de Brabant a déporté les Juifs d’Anvers en 1261. Il avait réclamé leur expulsion ou leur anéantissement.

16 Feb. 2020
Sir Winston Churchill, 1941 (photo Biblioarchives/Libraryarchives/Flickr).

Au moment où la Belgique mène une campagne du Conseil de sécurité des Nations unies contre Israël, tandis qu’au même moment à Jérusalem le Forum sur l’Holocauste pleure les Juifs morts il y a soixante-quinze ans, cette définition de Winston Churchill peut paraître éminemment pertinente :

Editorial de Shimon Samuels publié en anglais dans The Jerusalem Post
le 10 décembre 2019
https://www.jpost.com/Opinion/Cemetery-desecrations-610534

En Europe, parmi les minorités en danger, ce sont principalement les Juifs qui sont tués deux fois.

10 Dec. 2019
Tombes profanées par des croix gammées dans le cimetière juif de Westhoffen,
près de Strasbourg (photo Reuters).

La semaine dernière, un cimetière juif a encore été vandalisé en Alsace. Cent sept pierres tombales y ont été couvertes de croix gammées.

Un dimanche de septembre 1988, en fin d’après-midi, alors que j’étais parti en voiture de Paris à Londres, je traversais Streatham, une banlieue sud de la capitale britannique. Le hasard m’a fait tourner dans la rue où se trouve le cimetière juif qui abrite vingt-trois membres de ma famille. Je me suis rendu sur la tombe de ma mère, puis ai poursuivi mon chemin vers les plus anciennes rangées où reposent mes grands-parents. Leurs pierres tombales étaient fissurées et abîmées, comme beaucoup d’autres dans cette section.

Éditorial de Shimon Samuels publié en anglais dans The Jerusalem Post
le 25 novembre 2019

https://www.jpost.com/Diaspora/French-Jewry-unites-to-discuss-response-to-antisemitism-609005

Liberté, Égalité, Fraternité pose des défis particuliers à la communauté juive française

25 Nov. 2019
Un gendarme inspecte des croix gammées peintes sur le mur d’une ancienne synagogue
convertie en centre culturel à Mommenheim, près de Strasbourg (photo Reuters).
 

Le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) vient de clore sa dixième convention nationale, intitulée « La France fracturée. Peut-on s’unir contre l’antisémitisme ? ». 

En tant que membre de la Commission d’études politiques du Crif, le Centre Simon Wiesenthal y participait. Les intervenants provenaient de tous les milieux : politiques, religieux, intellectuels et journalistiques.