Communiqués de presse 2009

"Veillez à ce que, suite à la Conférence inspirée par les pays baltes, qui s’est tenue aujourd’hui, l’Holocauste ne disparaisse pas de l’Histoire. La victimologie d’un peuple ne peut subir une usurpation d’identité"

Paris, le 14 octobre 2009

Dans une lettre au Président du Parlement européen, Jerzy Buzek, le directeur pour les relations internationales du centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, a indiqué que le Centre était préoccupé par le fait que «  le Président du parlement Lituanien, Ms Irena Degutiene, a ouvert aujourd’hui une conférence de deux jours au parlement Européen à Bruxelles, en marquant le 70ème anniversaire du pacte Molotov - Ribbentrop et ses conséquences. Elles est venue accompagnée des fonctionnaires de la Commission d’Etat pour l’évaluation des crimes nazis et soviétiques, basée à Vilnius, ainsi que d’autres députés baltes qui, en juin 2008, ont promulgué la ‘Déclaration de Prague’ pour promouvoir un modèle de ‘deux génocides égaux’- nazi et soviétique’. »

"Pourquoi exclure uniquement les lauréats israéliens du prix Nobel de la paix ? Il conviendrait à l’avenir d’éliminer les prix Nobel israéliens de médecine et de science  en recommandant aux lecteurs de se priver des bienfaits de ces découvertes"

Paris, Le 13 octobre 2009

Dans une lettre au quotidien britannique The Guardian, et son rédacteur en chef, Alan Rusbridger, le directeur pour les relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, a qualifié de « naïves » les excuses présentées par le directeur de la rédaction du Guardian, Simon Rogers, pour ses omissions sans doute discriminatoires.

Traduction indisponible

"Condemn Spain for Exclusion of Israeli Scientists, in Violation of Its Commitments to OSCE"

Paris, 7 October 2009

In a letter to Office for Democratic Institutions and Human Rights (ODIHR, an office of the OSCE) Director, Ambassador Janez Lenarcic, the Simon Wiesenthal Centre's Director for International Relations, Dr Shimon Samuels, called attention to "Spain's contravention of its commitments as a State Party of the Organization for Security and Cooperation in Europe."

Traduction indisponible

"A Project to Delete the Holocaust from European History"

Warsaw, 5 October 2009


In a Statement to the 56 member state Organization for Security and Cooperation in Europe (OSCE), Office of Democratic Institutions and Human Rights (ODIHR), Human Dimension Implementation Meeting (HDIM), the Simon Wiesenthal Centre's Chief Delegate and Director for International Relations, Dr Shimon Samuels, exposed a new form of antisemitism emanating from East-Central Europe.

"Non seulement hostile aux Juifs et à Israël – il a échoué en tant que Gardien de la culture dans son propre pays et n’a même pas protégé l’écrivain égyptien lauréat  de l’UNESCO"

Paris, le 14 septembre 2009

Le Centre Wiesenthal a répertorié les expressions et actes de nature antisémite du candidat égyptien au poste de Directeur général de l’UNESCO,Farouk Hosni. Ceci porte sur plus de deux décennies pendant lesquelles il fut Ministre de la culture et contient entre autres :

  • sa représentation des juifs selon les stéréotypes des Protocoles des Sages de Sion
  • son invitation au négationniste français, reconnu coupable, Roger Garaudy, à se rendre en Egypte
  • son manque de tact dans la description de l’Holocauste lors de la cérémonie à l’UNESCO cet été, comme "une transgression contre les musulmans et contre l’Islam"
  • son allusion au nouvel ambassadeur des Etats Unis auprès de l’UNESCO, il y a seulement deux semaines, comme étant hostile à sa candidature parce que "Juif"
  • son obstruction avérée pour permettre aux Juifs d’origine égyptienne d’accéder à leurs archives au Caire et à Alexandrie, sous le prétexte fallacieux que cela pourrait conduire à des revendications injustifiées pour des biens abandonnés.
  • son obstruction à une coopération culturelle et la normalisation des relations avec Israël, en violation au traité de paix Israélo-égyptien de 1979
  • sa déclaration digne de Goebbels en mai 2008 devant le parlement égyptien – qui a été en premier rapporté par le Centre Wiesenthal - "Si je trouve un livre israélien sur le sol égyptien, je le brûlerai personnellement"
  • En tant que Ministre de la culture, M. Hosni n’a rien fait pour mettre un frein à l’antisémitisme virulent obsessionnel de la TV égyptienne Al-Rahma, et n’a même pas exprimé sa condamnation. (Voir les programmes pour enfants du 13 février et du 6 mars 2009: http://www.memritv.org/content/en/tv_channel_indiv.htm?id=197)