Communiqués de presse 2009

Paris, le 14 octobre 2009

Dans une lettre au Président du Parlement européen, Jerzy Buzek, le directeur pour les relations internationales du centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, a indiqué que le Centre était préoccupé par le fait que «  le Président du parlement Lituanien, Ms Irena Degutiene, a ouvert aujourd’hui une conférence de deux jours au parlement Européen à Bruxelles, en marquant le 70ème anniversaire du pacte Molotov - Ribbentrop et ses conséquences. Elles est venue accompagnée des fonctionnaires de la Commission d’Etat pour l’évaluation des crimes nazis et soviétiques, basée à Vilnius, ainsi que d’autres députés baltes qui, en juin 2008, ont promulgué la ‘Déclaration de Prague’ pour promouvoir un modèle de ‘deux génocides égaux’- nazi et soviétique’. »

Paris, le 13 octobre 2009

Dans une lettre au quotidien britannique The Guardian, et son rédacteur en chef, Alan Rusbridger, le directeur pour les relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, a qualifié de « naïves » les excuses présentées par le directeur de la rédaction du Guardian, Simon Rogers, pour ses omissions sans doute discriminatoires.

Samuels a souligné que « l’omission exclusive» par le Gardian « des israéliens de la liste des lauréats du prix Nobel de la Paix, depuis la première remise de ce prix en 1901, a été maladroitement présentée comme ‘technique’, et ‘un accident’ dans ‘le transfert des données’ des ‘co-lauréats’.

La lettre laissait entendre que c’était « peut-être vrai pour la saisie des données de 1994, Arafat précédant alphabétiquement Pères et Rabin. Cependant la logique voudrait que, pour les données de 1978, Begin eût éclipsé Sadate, et non l’inverse

Samuels proposait que, « si une politique d’exclusion des lauréats israéliens du prix Nobel devait se reproduire, peut-être dans les domaines de la médecine et d’autres sciences, le Guardian devrait en tirer les conclusions qui s’imposent en recommandant à ses équipes et à ses lecteurs de se priver des bienfaits des recherches de ces savants. »

Le Centre déplorait : « Pardonnez-nous le traumatisme de la mémoire historique récente si nous voyons dans votre suppression discriminatoire une autre petite étape sur le chemin des années 1930, abîme de délégitimation et d’exclusion nazie. »

Traduction indisponible

Paris, 7 October 2009

In a letter to Office for Democratic Institutions and Human Rights (ODIHR, an office of the OSCE) Director, Ambassador Janez Lenarcic, the Simon Wiesenthal Centre's Director for International Relations, Dr Shimon Samuels, called attention to "Spain's contravention of its commitments as a State Party of the Organization for Security and Cooperation in Europe."

Samuels pointed to the announcement by Spanish Housing Minister, Beatriz Corredor, excluding the Ariel University scientific team from the Solar Decathlon Europe competition, as "constituting:

  • political discrimination against free academic discourse;
  • impugning of the professional reputation, and potentially damages the career advancement, of those disinvited;
  • denial, especially to impoverished sectors, vital knowledge for the use of free solar-powered housing."

The letter continued, "In a country where polls indicate a high increase in media-inspired antisemitic expression, this decision by the Spanish authorities certainly violates the OSCE Berlin Declaration on Antisemitism of 29 April 2004, and the European Union Fundamental Rights Agency Working Definition of Antisemitism, disseminated in March 2004 on the grounds of incitement to hatred."

Samuels added, "The Spanish action, moreover, is collective punishment of both the Jewish and Arab students of the targeted Israeli university."

The Centre urged "ODIHR's condemnation of Spain for its discriminatory behaviour."

Traduction indisponible

"A Project to Delete the Holocaust from European History."

Warsaw, 5 October 2009


In a Statement to the 56 member state Organization for Security and Cooperation in Europe (OSCE), Office of Democratic Institutions and Human Rights (ODIHR), Human Dimension Implementation Meeting (HDIM), the Simon Wiesenthal Centre's Chief Delegate and Director for International Relations, Dr Shimon Samuels, exposed a new form of antisemitism emanating from East-Central Europe.

Known as the "Prague Declaration", Samuels Sounded the Alarm on "a Project to Delete the Holocaust from European History":

Paris, le 14 septembre 2009

Le Centre Wiesenthal a répertorié les expressions et actes de nature antisémite du candidat égyptien au poste de Directeur général de l’UNESCO,Farouk Hosni. Ceci porte sur plus de deux décennies pendant lesquelles il fut Ministre de la culture et contient entre autres :