"L'arrivée prochaine de Diab à Paris est un coup porté au terrorisme international et à l'antisémitisme."

Paris, le 6 juin 2011

Ci-dessous, une déclaration de Shimon Samuels, Directeur des relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, basé à Paris. 

"Le juge Robert Maranger, de la Cour suprême d'Ontario a ordonné aujourd'hui l'extradition d'Hassan Diab, présumé coupable de l'attentat de la synagogue de la rue Copernic perpétré en octobre 1980.

Cette décision, qui doit encore recevoir l’accord du Ministre de la justice canadienne, marque presque la fin de deux ans de procédure judiciaire et de stratagèmes techniques de la défense. 

L’arrivée de Diab à Paris met fin à 30 années d’attente des victimes et de leurs familles. 

Le tribunal français garantira un procès équitable et le respect des droits de l’accusé, mais rien ne pourra compenser les trois décennies de vie et de liberté dont furent privées les victimes de l’attentat de la rue Copernic. 

Le Centre Simon Wiesenthal fait appel au Ministre de la justice canadien, Rob Nicholson, pour confirmer cette décision et enfin laisser la justice suivre son cours. 

Nous attendons avec impatience l’arrivée de Diab à Paris, qui sera un coup porté au terrorisme international et à l’antisémitisme, et félicitons la justice canadienne pour son jugement. »