"Les néo-nazis et les islamistes radicaux veulent faire du 12 juin une journée de colère à l'occasion du match Suède-Israël à Karlskrona. Le Centre Simon Wiesenthal demande une intervention des sponsors et maintient son alerte aux voyageurs."

Paris, le 23 mai 2011

Dans une lettre adressée au Dr. Hassan Moustafa, Président de la Fédération internationale de handball, Shimon Samuels, Directeur des relations internationales du Centre Simon Wiesenthal rappelle que "la Fédération internationale de tennis (ITF), organisation sœur de la Fédération internationale de handball a, en 2009, condamné la ville de Malmö à payer une amende et a interdit la tenue de match de Coupe Davis dans cette ville pour une durée de cinq ans. Ces sanctions furent prises après la ghettoïsation du match Suède-Israël dans un stade fermé et vidé de ses spectateurs qui valut, en outre, à la ville de Malmö, une alerte aux voyageurs du Centre Simon Wiesenthal."

Shimon Samuels note que "Per Gahrton, Président du Groupe de solidarité Suède-Palestine - qui se serait vanté d'être à l'origine de la mascarade de Malmö - devrait, selon des tracts récents, faire un discours dans la stade de Karlskrona une heure avant le match de qualification pour les Championnats d'Europe de handball masculin qui opposera la Suède à Israël." 

"Aujourd'hui, Karslkrona, dont le port inscrit à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO fut développé par sa première communauté juive en 1785, est ironiquement la capitale néo-nazie de la Suède" remarque la lettre. 

"Le 12 juin promet de transformer la ville en une mecque des extrémistes de droite et de gauche, ainsi que des islamistes radicaux, au cours d'une 'journée de colère' qui mettrait en danger les Juifs, les musulmans modérés et tous les autres citoyens suédois" déplore Shimon Samuels. 

Le Centre en appelle à l'"IHF, la Fédération européenne de handball et à ses neufs sociétés sponsors pour retirer ce championnat de la Suède en raison d'évidents appels à la haine. Des tracts et d'autres messages menaçants circulent d'ores et déjà, avant même que la policeait autorisé cette manifestation, à laquelle des fomentateurs de haine de toute la Suède ont confirmé leur présence massive." 

"M. le Président, nous attendons de vous et de votre Fédération européenne régionale que vous retiriez la haine du handball, ce qui demande, malheureusement, de retirer le Championnat de handball 2011 de la Suède" conclut Shimon Samuels. 

Cette lettre de protestation fut également envoyée à Monika Flixeder, coordinatrice de cet événement au sein de la Fédération européenne de handball (EHF) à Vienne, ainsi qu'aux PDG des neuf sociétés sponsors  de la Fédération, demandant à ces entreprises de "soutenir notre campagne en faveur de la tolérance dans le sport en intervenant directement pour retirer le Championnat de la Fédération européenne de handball de la Suède afin d'empêcher les troubles qui menacent Karlskrona et d'arrêter l'exploitation extrémiste du handball qui se prépare. Nos adhérents ainsi que les amateurs de sport du monde entier attendent votre réponse avec impatience."