Communiqués de presse 2012

Traduction indisponible

"Firebranding of Jewish Schoolboy Points to a New Generation of Breivik-Style Racists for Norway's Future"

"School, police and government's inaction is tantamount to complicity."

Paris, 13 June, 2012

In a letter to Norwegian Minister of Justice, Grete Faremo, the Simon Wiesenthal Centre's Director for International Relations, Dr. Shimon Samuels expressed shock "at the firebanding of a Jewish boy at an Oslo secondary school barbecue on Monday.

Traduction indisponible

"The European Parliament Must Not Become a Podium for Hate"

Paris, 6 June

In a letter to the European Commission Vice-President, Viviane Reding, the Simon Wiesenthal Centre's Director for International Relations, Dr. Shimon Samuels, urged her condemnation of the "odious presence in the European Parliament (EP) yesterday of the owner and broadcaster of the racist Radio Marya. 'Father' Tadeusz Rydzyk not only dishonours the Polish Church, he has now tainted the European Union in its own headquarters."

"Le Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien (CEDIPP) est une menace pour la paix dans le monde. Il devrait faire l'objet d'une enquête."

"Ces trois jours au siège parisien de l'UNESCO rappelèrent le déchaînement de haine antisémite que fut la Conférence mondiale contre le racisme de Durban en 2001"

Paris le 5 juin, 2012


Dans une lettre au Secrétaire générale des Nations Unies, Ban Ki-Moon, Le Directeur des relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Dr. Shimon Samuels fait part de son "profond dégoût après la Réunion internationale des Nations Unies sur la question de Palestine intitulée 'Le rôle des jeunes et des femmes dans le règlement pacifique de la question palestinienne' et qui s'est tenue au siège de l'UNESCO à Paris, jusqu'au 1er juin." "Je fus enthousiasmé par votre message d'ouverture encourageant 'les jeunesses palestinienne et israélienne à construire un avenir de paix' et appelant à 'un engagement plus important des femmes dans le processus de paix' continue la lettre.