Communiqués de presse 2011

Traduction indisponible

"We have removed automatic SMS to French subscribers arriving at Tel Aviv Ben-Gurion airport, announcing: 'Welcome to the Palestine Authority'."

Paris, 2 September 2011

Subscribers of Orange France, arriving at Tel Aviv Ben-Gurion airport over the summer, were outraged to receive an automatic SMS from their telephone provider, stating: "Welcome To The Palestine Authority".

Former Police Commissioner, Sammy Ghozlan, the President of the Wiesenthal Centre's French affiliate, the Bureau National de Vigliance Contre L'Antisemitisme (National Bureau for Vigilance Against Antisemitism - BNVCA) issued an immediate protest. 

Orange-France has now announced the blockage of this SMS and its apology for any offence caused to its clients. 

The Centre's Director for International Relations, Dr Shimon Samuels, has urged Orange International to ensure that this telephonic abuse not recur in other Orange jurisdictions.

Traduction indisponible

Blog by Dr. Shimon Samuels
published in the Buenos Aires Herald
20 July 2011

Invited by AMIA to attend the 17th anniversary of the atrocity, I was struck how democracies can succumb to the blandishments of tyrannies, at best, by wishful thinking.

Iran’s “offer” to Argentina “to cooperate in clarifying the circumstances” of its own bombing, should have been rejected with outrage, just as Washington would unquestionably have acted upon an al Qaeda overture to assist in a 9/11 enquiry.

« Tout comme, hier, la Shoah est demeurée dans l’ombre des médias, les atrocités perpétrées aujourd’hui sont tout aussi invisibles. Que sont les soulèvements d’indignation devenus ? »

Paris, le 11 juillet 2011

Le Concours d’essais universitaires russes sur la Shoah s’est déroulé, pour la septième année consécutive, au siège de l’Unesco, à Paris. Plus de mille six cents candidatures sont parvenues depuis tous les pays de l’ex-Union soviétique au Centre de recherche et d’éducation sur l’Holocauste (Russian Holocaust Centre, RHC), qui coordonne cette compétition.

Chaque année, cinq lauréats sont invités à Paris par l’association française Verbe et Lumière-Vigilance, émanation du Centre Simon Wiesenthal-Europeet sont reçus à l’Unesco.

Sa directrice générale, Irina Bokova, a défini ce concours d’essais comme « faisant partie intégrale des efforts de l’Unesco pour la jeunesse : la création de nouveaux outils pédagogiques ». Elle a mis l’accent sur l’importance d’Israël dans son engagement pour la mémoire de la Shoah.

Traduction indisponible

"General Assembly September vote on Palestinian status should be conditioned on prior dismantling of pernicious UN Committee for the Exercise of the Inalienable Rights of the Palestinian People."

Brussels, 30 June 2011

In a letter to UN Secretary-General, Ban Ki Moon, the Simon Wiesenthal Centre's Director for International Relations, Dr. Shimon Samuels, described his experience as the only Jewish NGO attending the Brussels meeting on "The Role of Europe in Advancing Palestinian Statehood and Achieving Peace Between Israelis and Palestinians."

Samuels noted that "this title was nothing but a political euphemism to campaign for the 27 States of the European Union -  and the European Institutions themselves - to endorse the September UN General Assembly vote on a Palestinian unilateral declaration of independence", adding "behind that smokescreen, however, the gathering was yet another 'serial assault' against the State of Israel." 

Bruxelles, le 30 juin 2011

Dans une lettre au Cardinal Kurt Koch, Président de la Commission du Saint-Siège pour les relations religieuses avec le Judaïsme, le Directeur des relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, rappelle que lors de leur récente entrevue, il fut décidé qu'il porterait à son attention directe ses inquiétudes quant aux relations entre les Catholiques et les Juifs.

La lettre note que "le Père Rydzyk a été condamné par plusieurs évêques Polonais en raison de ses constants appels à la haine et à l'antisémitisme sur les ondes de Radio Marya, qu'il a fondé et qu'il dirige depuis vingt ans"... "En 2007, la BBC a rapporté qu'il avait décrit le feu Lech Kacynski, alors Président, sur ses ondes, comme sous l'influence des Juifs" ajoute la lettre. 

Shimon Samuels remarque que Rydzyk a été invité par les membres Polonais du Parlement européen la semainedernière à s'exprimer devant "le Parlement où il aurait déclaré que la Pologne 'n'a pas été dirigée par les Polonais depuis 1939', ce qui fut interprété à Varsovie comme une charge codée indiquant que la Pologne est dirigée par des Juifs." 

Le Centre met l'accent sur la date du 1 juillet, à partir de laquelle Varsovie assumera la Présidence de l'Union européenne" et fait part, à ce sujet, "de sa satisfaction devant les déclarations du Ministre des affaires étrangères et Président du Parlement européen, Jerzy Buzek, qui ont condamné Rydzyk comme nuisant à la Pologne et, pour la première fois, s'est plaint auprès du Saint-Siège." 

Shimon Samuels remet en question la réponse du porte-parole du Vatican, le Révèrend Federico Lombardi selon lequel : "Rydzyk parle en son nom propre et ses déclarations n'engage en rien le Saint-Siège". Le Centre insiste sur le fait que "son ordre rédemptoriste se place sous l'autorité suprême du Saint-Siège." 

"Malgré les semonces bienvenus du Pape Benoît XVI devant les émissions antisémites de Rydzyk, ce dernier persiste, devenant un embarras pour le Saint-Père" continue la lettre. 

"Devant les appels à la haine répétés de Rydzyk, nos adhérents, parmi lesquels des Catholiques et des Juifs en Pologne et dans le monde entier, pensent qu'il est grand temps d'excommunier Rydzyk et Radio Marya, pour délégitimer un statut clérical qu'il n'a de cesse de déshonorer" conclue Shimon Samuels.