Communiqués de presse 2011

Traduction indisponible

"Malmo: A case-study of chronic antisemitism in public discourse, in micro, carries lessons for the OSCE region."

Prague, 24 March 2011

Dr. Shimon Samuels, the Simon Wiesenthal Centre’s Director for International Relations and its Permanent Delegate to the Organisation for Security and Cooperation in Europe (OSCE) appealed to the 56 state body today to urge Swedish measures against rampant antisemitism in the southern city of Malmo.

Samuels was attending the OSCE’s Office for Democratic Institution and Human Rights (ODIHR) High Level Meeting on “Confronting Antisemitism in Public Discourse”, in Prague, Czech Republic. His statement follows:

Stockholm, le 16 mars 2011

Dans une lettre rendant compte de leur réunion avec le maire de Malmö, M. Ilmar Reepalu, de hauts responsables du Centre Simon Wiesenthal ont exprimé leur déception devant : "son déni de toute responsabilité face aux citoyens juifs de la ville, et son rejet de la faute sur 'Stockholm', 'la police', etc... pour toute crainte du public (y compris celles que nous avons entendues de la part des dirigeants musulmans et roms de la ville).

S'adressant au maire, Shimon Samuels, directeur de relations internationales de Centre, a noté : 

"Le peuple macédonien, comme ce fut le cas pour le peuple juif il y a presque cinq décennies, fait, à nouveau, son entrée dans l'histoire et dans la géographie, son identité souveraine doit être reconnue en conséquence... Les leçons tirées par votre pays de l'Holocauste doivent servir à donner l'alerte lorsque, chez certains de vos voisins, et le négationnisme font leur retour."

Skopje, le 9 mars 2019

Shimon Samuels, directeur des relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, a prononcé un discours à l'occasion de la cérémonie organisée par le Gouvernement de Macédoine, La Fondation pour la mémoire de l'Holocauste et la communauté juive de Macédoine, pour commémorer le 68e anniversaire de la déportation de plus de 7 000 Juifs (dont un tiers d'enfants) vers Treblinka, où ils périrent. La cérémonie a marqué l'ouverture d'un impressionnant Centre et musée pour la mémoire de l'Holocauste, grâce à la restitution, par le gouvernement, des biens des Juifs assassinés pillés par l'occupant bulgare.

Ci-dessous, le discours de Shimon Samuels : 

Traduction indisponible

Paris, 3 March 2011

In a letter to Frankfurt Book Fair Director, Juergen Boos, the Simon Wiesenthal Centre's Director for International Relations, Dr. Shimon Samuels, exposed publishers promoting incitement at the SIEL 2011 (Salon International du Livre et de l'Edition) in Casablanca, Morocco.

The letter noted that the SIEL is billed as the most important book fair in the Middle East and North Africa, carrying major influence  on readers and public opinion", adding that "our Centre annually monitors the Frankfurt Book Fair stands for incitement to hatred and violence.  We now have an early opportunity to preempt several such hatemongers from polluting the 2011 Book Fair."

Traduction indisponible

"Music Must Serve to Contain Hate, Not to Reward It!"

Paris, 14 February 2011

In a letter to the International Music Council (IMC) President, Prof,Frans de Ruiter, the Simon Wiesenthal Centre's Director for International Relations, Dr. Shimon Samuels, urged him "to vigourously condemn Greek composer, Mikis Theodorakis, for his obsessive anti-Jewish hatemongering and to strip him of his 2005 IMC-UNESCO International Music Prize".