Communiqués de presse 2011

Traduction indisponible

Paris, 31 January 2011

In appeals to German Chancellor, Angela Merkel and Austrian Chancellor, Werner Faymann, the Simon Wiesenthal Centre's Director for International Relations, Dr. Shimon Samuels, urged their condemnation of Turkish antisemitic film, "Valley of the Wolves - Palestine", as "an imminent threat to Muslim-Jewish relations" in their respective countries. 

He, similarly, called on the two leaders to invoke German- Turkish and Austrian-Turkish associations to discourage their communities from frequenting hate-propaganda, analogous to such Nazi-period film bigotry as "Jew Suss".

Traduction indisponible

Paris, 10 January 2011

In a letter to UNESCO Director-General, Irina Bokova, the Simon Wiesenthal Centre's Director for International Relations, Dr.Shimon Samuels, noted that "the Iranian student Basij militia, of Bu-Ali Sina/Avicenna University in Hamadan province, have removed the mausoleum sign to the entrance of the Esther and Mordechai tomb in Shush, during a demonstration replete with antisemitic racist calumny".

Paris, le 6 janvier 2011

Dans une lettre au Ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, le Directeur pour les Relations Internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, a exprimé son horreur d'apprendre "qu'au lendemain des atrocités qui ont été commises en Egypte, il y a eu des menaces de violence contre la Paroisse Copte en France".

Samuels a rappelé que "le regretté Simon Wiesenthal a systématiquement déclaré que 'ce qui commence avec les Juifs ne se termine jamais avec 
eux'. A l’antisémitisme du Djihad, vient maintenant s’ajouter une sorte d’antichristianisme, qui apparemment ne se limite plus au Moyen-Orient". 

Le Centre a exprimé "sa solidarité avec les familles de victimes innocentes en Egypte, abattues alors qu'elles priaient dans leur Eglise...il est aussi solidaire avec la communauté Copte de France et de toute l’Europe", et a incité le Ministre " à prendre toutes les mesures nécessaires pour enrayer les menaces contre les Chrétiens, et, également contre toute autre communauté religieuse".