Bakou, Azerbaïdjan, le 1er novembre 2018

Le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, et la conseillère auprès de la directrice générale de l’Unesco, Graciela Vaserman-Samuels, étaient invités par S.E. Rahman Mustafayev, ambassadeur d’Azerbaïdjan en France, à participer, avec une délégation française, au 6e Forum international de Bakou, intitulé « Former un nouveau monde et un nouvel être humain : créativité et développement humain ».

« Le travail interconfessionnel du Centre Wiesenthal est connu partout en Azerbaïdjan, grâce aux activités novatrices de mon collègue, Rabbi Abraham Cooper, directeur de l’Action sociale mondiale du Centre », indiquait M. Samuels.

« Ainsi, poursuivait-il, en discutant au cours du Forum avec le ministre azéri de la Culture, le chef de la communauté juive caucasienne locale, le directeur adjoint de l’Unesco, l’expert en matière de patrimoine culturel du Conseil de l’Europe et l’ambassadeur d’Azerbaïdjan à l’Unesco, l’idée a germé de proposer le village de Qırmızı Qəsəbə au statut de Patrimoine mondial de l’Unesco. La particularité de ce village, situé à quelque 160 kilomètres de Bakou, est qu’il abrite une population presque exclusivement juive. »

1st Nov. 2018 1
La synagogue restaurée de Qırmızı Qəsəbə (autrefois connue, en russe,
sous le nom de Krasnaya Sloboda).

 Cette initiative s’inscrit dans la campagne du Centre de faire reconnaître également Moises Ville, en Argentine, et Sosua, en République dominicaine.

« Dans chaque cas, à des périodes différentes de l’Histoire, ces villages ont représenté le chaleureux accueil réservé par le pays hôte aux fugitifs fuyant les persécutions, leur assimilation réussie et leur fierté d’appartenir à leur nouvelle patrie – chacune pouvant servir de modèle aux migrants et réfugiés d’aujourd’hui », expliquait M. Samuels.

« Cette proposition est sujette à de plus amples discussions entre la communauté, le gouvernement azéri et l’Unesco. Son succès soulignerait l’engagement d’un pays musulman à tendre vers une harmonie multiculturelle, et servirait d’exemple. Il montrerait aussi qu’il est un ami proche d’Israël », concluait le Centre.

shop ad books
Shimon Samuels et Graciela Vaserman-Samuels avec Milikh Yevdayev,
chef de la communauté juive caucasienne d’Azerbaïdjan.

1st Nov. 2018 3
Shimon Samuels et Graciela Vaserman-Samuels avec Qu Xing, directeur adjoint de l’Unesco.

shop ad books
Shimon Samuels et Graciela Vaserman-Samuels avec Abulfas Garayev, ministre azéri de la Culture.

shop ad books
Shimon Samuels et Robert Palmer, ancien directeur de la Culture et du Patrimoine culturel
et naturel du Conseil de l’Europe.