Communiqués de presse 2021

Paris, le 10 novembre 2021

Le Centre Wiesenthal rappelle qu’en décembre 2016, les gardes armés qui avaient été placés devant les écoles, synagogues et institutions juives avaient été retirés. Ils avaient été placés par l’ancien président Hollande pendant l’état de siège consécutif aux attentats terroristes de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher de janvier 2015.

Le directeur des Relations internationales du Centre, Shimon Samuels, avait demandé au ministre de l’Intérieur de l’époque, Bernard Cazeneuve, « d’annoncer le déploiement de policiers en civil, même s’il n’y en avait pas, de manière dissuasive ».

Depuis lors, M. Samuels plaide pour qu’une plus grande attention soit portée à la sécurité, sans grand succès.

Paris, le 7 novembre 2021

Dans une lettre adressée à Fiona Charrington, directrice générale de Martin Randall Travel (MRT), Shimon Samuels, directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, s’inquiétait du fait que, entre autres sujets proposés par MRT, figure « La Bible hébraïque et le Proche-Orient ancien – six conférences en ligne par le professeur Lloyd Llewellyn-Jones ». Enseignant à l’université de Cardiff au Pays de Galles, ce dernier est considéré comme une autorité éminente sur la Perse, après des années de recherche en Iran.

Ses prochains discours sont décrits sur le site de MRT comme suit : « Dans cette série de webinaires, la Bible hébraïque (‘‘l’Ancien Testament’’) est appréhendée dans le contexte de la culture du Proche-Orient ancien. Les conférences comparent la religion de la Bible hébraïque avec les cultures du Proche-Orient ancien, en particulier l’Égypte et la Mésopotamie. […] Deux modèles de développement y sont discutés : un modèle évolutif de développement dans lequel la Bible hébraïque est en continuité avec la culture du Proche-Orient ancien, et un modèle révolutionnaire de développement dans lequel la religion israélite est en rupture radicale avec la culture du Proche-Orient ancien. L’enjeu de ce débat est de savoir si la religion de la Bible hébraïque est vraiment la religion de l’ancien Israël. »

Le 4 novembre 2021

« L’impact de la Seconde Guerre mondiale sur les Juifs du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord »

La conférence commémorative annuelle dédiée à Simon Wiesenthal, intitulée « L’impact de la Seconde Guerre mondiale sur les Juifs du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord », a été donnée ce 28 octobre par Reeva S. Simon, historienne et auteure, à l’approche du 83e anniversaire de la Nuit de cristal de 1938.

Sous les auspices du Centre Simon Wiesenthal au Royaume-Uni et de Harif, l’association des Juifs du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (région MENA) basée au Royaume-Uni, la réunion Zoom de cette année s’est intéressée à l’histoire encore peu connue des souffrances endurées par cette communauté pendant l’Holocauste.

« Les municipalités européennes doivent prendre des mesures contre la campagne BDS sous-titrée ‘‘Pédale pour la Palestine’’. »

Paris, le 2 novembre 2021

Le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, a fait appel à Benedetto Zacchiroli, président de l’Eccar (la Coalition européenne des villes contre le racisme), étant donné que nos deux associations entretiennent des relations de partenariat.

2 November 2021 2

Tel-Aviv, le 2 novembre 2021

L’Association Israel and British Commonwealth Association (IBCA) a été accueillie par S.E. Neil Wigan, l’ambassadeur de Grande-Bretagne en Israël, en sa résidence. Cette réception inaugurait divers événements commémoratifs du 104e anniversaire de la déclaration Balfour : l’engagement, en 1917, du gouvernement britannique à créer en « Palestine » une patrie pour le peuple juif.

La présidente d’IBCA, Brenda Katten, a exprimé la profonde gratitude de l’association à l’ambassadeur pour sa généreuse hospitalité. Elle a ensuite présenté le conférencier invité, S.E. Daniel Taub, ancien ambassadeur d’Israël au Royaume-Uni.